Tchi-tchi-tchi ! Un son mystérieux intrigue Gillou l’équilibriste-contorsionniste…
Il s’approche et découvre Toyo.
Toyo c’est un tuyau de chantier, tout froid tout raide, tout creux… quelle aubaine !
Coline la violoniste, fait chanter Toyo ; toutes sortes de sons semblent sortir de lui…
Gillou apprivoise Toyo, ils s’adoptent immédiatement et comme Gillou est très, mais alors vraiment
très souple, il se glisse à l’intérieur et s’y installe tel le Pagurus Bernardus… plus connu sous le nom
de bernard-l’hermite.
Toyo devient pour Gillou une carapace, un costume, un chapeau, une tour d’équilibriste ! Ou bien
une manche à air, un périscope, un avion, une maison…
Gillou l’enjambe, le traverse en tous sens, se plie et s’entortille, s’emmêle, s’y coince même
parfois !
Pas d’inquiétude, Coline est là et vient l’aider à s’en extirper ! Alors Gillou replonge dedans, s’y
cache totalement et disparaît quelques instants… avant d’en ressortir par l‘autre bout !
Puis on entend le son du violon ; Gillou tombe sous le charme de la mélodie, et voilà qu’avec Toyo
ils s’échappent dans une danse mélancolique… Vraiment, ils s’aiment tous les deux…
Alors ils invitent Coline à les rejoindre, Gillou se blottit dans Toyo, Coline monte en équilibre sur
son dos, et le violon chante tout en douceur et majesté la musique de l’histoire de Gillou et Toyo…

Avec :  Gilles Charles-Messance, artiste de cirque et Coline Rigot, musicienne
Mise en scène : Antoine Rigot, Julien Lambert
Conseil artistique : Agathe Olivier
Création musicale : Coline Rigot, avec la complicité d’Antoine Berland
Production : Les Colporteurs
Résidence : Village de Saint-Thomé
Remerciements : L’Azimut – Pôle National Cirque en île-de-France – Antony/Châtenay-Malabry

La compagnie Les Colporteurs est conventionnée par la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, et soutenue par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le Département de l’Ardèche et la ville du Teil d’Ardèche.

Site de la compagnie

(c) Marjolaine Mamet
Retour en haut